Nov 8, 2017
Le développement des partitions numériques dans l’orchestre

De plus en plus d’orchestres font appel aux tablettes tactiles pour substituer la partition traditionnelle en papier en faveur d’une partition numérique. Une pratique qui a de nombreux avantages…

Les pratiques de lecture évoluent. Avec le succès des livres numérique, les e-book, certains clament que d’ici quelques décennies, le livre disparaîtra et avec lui les belles reliures et le bruit familier des pages qui se tournent.

On peut donc se demander si la partition papier subira le même sort.

Les startup sont de plus en plus nombreuses à proposer des lecteurs de partitions numériques, comme Newzik ou Neoscore, mais il y a encore du travail du côté des maisons d’édition.

Elles sont encore frileuses à l’idée de dématérialiser leurs partitions. Cependant, certaines sont à la pointe comme Lemoine en France ou Henle en Allemagne… Citons aussi le Mozarteum de Salzbourg, qui est en train de numériser l’intégralité de son énorme fonds Mozart.

Et vous qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous ces nouveaux supports ?

En savoir +
https://www.francemusique.fr/emissions/musique-web/le-developpement-des-partitions-numeriques-dans-l-orchestre-36664

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *